Description du projet

L’Usine Vaudreuil, en opération depuis 1936, est la seule usine qui extrait de l’alumine à partir de la bauxite au Canada. Avec une capacité de 1,5 million de tonnes par an, elle fournit en alumine environ 70% des usines de production d’aluminium de Rio Tinto dans la région.

Grâce à l’engagement de ses employés et à l’amélioration constante de ses coûts, l’Usine Vaudreuil opère une des dernières raffineries d’alumine à ne pas être localisées à proximité d’une mine de bauxite. Ses opérations consolident plus de 1 000 emplois dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et génèrent annuellement des retombées économiques régionales de l’ordre de 135 M$.

Mais la survie de l'Usine Vaudreuil se bute maintenant à un enjeu technique : d'ici 2022, le site de disposition des résidus de bauxite arrivera à sa pleine capacité. En juin 2015, Rio Tinto a annoncé le lancement d’études, d’un montant de 6,3 M$, pour trouver une solution viable d’un point de vue économique, technique, environnemental et socialement acceptable pour permettre à l’Usine Vaudreuil de prolonger sa durée de vie de 20 à 25 ans.


Le projet Vaudreuil 2022 - Phase 1
La phase 1 du projet a été annoncée par la direction de Rio Tinto en février 2018 et représente un investissement de 250 M$.

La phase 1 du projet, actuellement en cours, consiste en la construction d’une nouvelle usine de filtration industrielle, l’optimisation du site actuel de disposition des résidus de bauxite et l’aménagement d’un nouveau site afin de permettre de donner un futur à l’usine.

La filtration : la meilleure technologie disponible

Le projet repose sur la mise en place d’une nouvelle technologie d’assèchement des résidus de bauxite : la filtration industrielle. Il s’agit de la technologie la plus respectueuse de l’environnement dans l’industrie de l’alumine.

La filtration consiste à déshydrater les résidus par pressage mécanique, afin d’entreposer une matière plus sèche. Voici ses principaux avantages :

• Réduction importante de la surface nécessaire à l’entreposage des résidus de bauxite

• Réduction considérable du risque d’émission de poussière vers les propriétés voisines (opération en petites cellules facilitant l’application d’abat-poussière)

• Réduction des risques à l’environnement

• Réhabilitation progressive des sites plus facile (surface solide, donc restauration plus facile)

• À long terme, elle favoriserait tout projet de valorisation de ces résidus puisque ceux-ci seront plus solides


Le projet Vaudreuil 2022 - Phase 2
Des études de préfaisabilité et de faisabilité seront requises préalablement à la phase 2 des travaux.

Lors de la seconde phase du projet, les résidus de bauxite seront entreposés dans un nouveau site qui sera développé de façon progressive. L’exploitation de ce nouveau site se fera une cellule à la fois. Chacune de ces cellules, lorsque complétée, sera restaurée de manière à ce que la superficie de résidus exposés au vent soit la plus petite possible.

L’usine de filtration construite pour la phase 1 sera également utilisée pour la phase 2. Le transport des résidus de bauxite de l’usine de filtration jusqu’au nouveau site se fera par camions.

La seconde phase permettrait de prolonger la durée de vie de l’Usine Vaudreuil jusqu’en 2047.


L’Usine Vaudreuil, en opération depuis 1936, est la seule usine qui extrait de l’alumine à partir de la bauxite au Canada. Avec une capacité de 1,5 million de tonnes par an, elle fournit en alumine environ 70% des usines de production d’aluminium de Rio Tinto dans la région.

Grâce à l’engagement de ses employés et à l’amélioration constante de ses coûts, l’Usine Vaudreuil opère une des dernières raffineries d’alumine à ne pas être localisées à proximité d’une mine de bauxite. Ses opérations consolident plus de 1 000 emplois dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et génèrent annuellement des retombées économiques régionales de l’ordre de 135 M$.

Mais la survie de l'Usine Vaudreuil se bute maintenant à un enjeu technique : d'ici 2022, le site de disposition des résidus de bauxite arrivera à sa pleine capacité. En juin 2015, Rio Tinto a annoncé le lancement d’études, d’un montant de 6,3 M$, pour trouver une solution viable d’un point de vue économique, technique, environnemental et socialement acceptable pour permettre à l’Usine Vaudreuil de prolonger sa durée de vie de 20 à 25 ans.


Le projet Vaudreuil 2022 - Phase 1
La phase 1 du projet a été annoncée par la direction de Rio Tinto en février 2018 et représente un investissement de 250 M$.

La phase 1 du projet, actuellement en cours, consiste en la construction d’une nouvelle usine de filtration industrielle, l’optimisation du site actuel de disposition des résidus de bauxite et l’aménagement d’un nouveau site afin de permettre de donner un futur à l’usine.

La filtration : la meilleure technologie disponible

Le projet repose sur la mise en place d’une nouvelle technologie d’assèchement des résidus de bauxite : la filtration industrielle. Il s’agit de la technologie la plus respectueuse de l’environnement dans l’industrie de l’alumine.

La filtration consiste à déshydrater les résidus par pressage mécanique, afin d’entreposer une matière plus sèche. Voici ses principaux avantages :

• Réduction importante de la surface nécessaire à l’entreposage des résidus de bauxite

• Réduction considérable du risque d’émission de poussière vers les propriétés voisines (opération en petites cellules facilitant l’application d’abat-poussière)

• Réduction des risques à l’environnement

• Réhabilitation progressive des sites plus facile (surface solide, donc restauration plus facile)

• À long terme, elle favoriserait tout projet de valorisation de ces résidus puisque ceux-ci seront plus solides


Le projet Vaudreuil 2022 - Phase 2
Des études de préfaisabilité et de faisabilité seront requises préalablement à la phase 2 des travaux.

Lors de la seconde phase du projet, les résidus de bauxite seront entreposés dans un nouveau site qui sera développé de façon progressive. L’exploitation de ce nouveau site se fera une cellule à la fois. Chacune de ces cellules, lorsque complétée, sera restaurée de manière à ce que la superficie de résidus exposés au vent soit la plus petite possible.

L’usine de filtration construite pour la phase 1 sera également utilisée pour la phase 2. Le transport des résidus de bauxite de l’usine de filtration jusqu’au nouveau site se fera par camions.

La seconde phase permettrait de prolonger la durée de vie de l’Usine Vaudreuil jusqu’en 2047.


  • Avis: Relevés géophysiques dans le secteur du boisé Panoramique

    il y a 6 mois
    Carte des relev%c3%a9s g%c3%a9otechniques 2019

    Veuillez prendre note qu’il y aura des relevés géophysiques dans le secteur du boisé Panoramique du 10 juin jusqu’au 5 juillet 2019.

    Ces relevés sont ponctuels et permettent de mener une analyse plus approfondie sur les épaisseurs d’argile, sans faire d’excavation, en lien avec la phase 2 du projet de Vaudreuil 2022.

    Les principaux impacts appréhendés sont:

    • Des sections de piste seront fermées temporairement, à différents moments, notamment les pistes 12,9,5,4 et 20
    • Impact sonore lié à du micro dynamitage ponctuel effectué par une entreprise spécialisée qui sécurisera les zones
    • Retrait de végétation de moins de 3 pouces sur quelques zones ciblées

    Les travaux s’effectueront en toute sécurité et de la signalisation sera installée dans les pistes impactées temporairement en collaboration avec la Corporation Vélo-Chicoutimi.


    Nous vous remercions à l’avance de votre précieuse compréhension.

    Pour toute question concernant le projet, vous pouvez nous joindre à l'adresse courriel :

    projet.vb2022@riotinto.com


    Veuillez prendre note qu’il y aura des relevés géophysiques dans le secteur du boisé Panoramique du 10 juin jusqu’au 5 juillet 2019.

    Ces relevés sont ponctuels et permettent de mener une analyse plus approfondie sur les épaisseurs d’argile, sans faire d’excavation, en lien avec la phase 2 du projet de Vaudreuil 2022.

    Les principaux impacts appréhendés sont:

    • Des sections de piste seront fermées temporairement, à différents moments, notamment les pistes 12,9,5,4 et 20
    • Impact sonore lié à du micro dynamitage ponctuel effectué par une entreprise spécialisée qui sécurisera les zones
    • Retrait de végétation de moins de 3 pouces sur quelques zones ciblées

    Les travaux s’effectueront en toute sécurité et de la signalisation sera installée dans les pistes impactées temporairement en collaboration avec la Corporation Vélo-Chicoutimi.


    Nous vous remercions à l’avance de votre précieuse compréhension.

    Pour toute question concernant le projet, vous pouvez nous joindre à l'adresse courriel :

    projet.vb2022@riotinto.com